Atelier "Le travail qui relie"

Atelier d’écologie profonde, ou « écopsychologie pratique » selon Joanna Macy.

12 à 16 participant·e·sdurée de 2,5 à 5 jours

20 au 22 mai 2022, d'autres dates en juillet et octobre

à partir de 150€ par personneHébergement et repas comprisImmersion à la Ferme Légère

S'inscrire à l'atelier

L'intention

Face aux menaces actuelles sur la vie, le travail qui relie est une pratique collective pour se reconnecter à soi, aux autres et au vivant, et retrouver ainsi la motivation pour agir à la guérison du monde.

En exprimant nos ressentis devant ce qui arrive à notre monde, nous pouvons sortir du déni ou de la colère et nous reconnecter à notre énergie vitale. Ce travail en groupe nous permet de nous replacer dans la toile de la vie et de nous soutenir mutuellement pour nous remettre en action, en alignement avec nos valeurs profonde et à notre raison d’être.

Nous sommes à un moment difficile et crucial de notre humanité, ouvert à tous les possibles pour réaliser un changement de cap. Au lieu de détruire la vie, nous pouvons faire le choix d’une société qui soutient la vie, en la protégeant, en optant pour des modes de vie alternatifs et en élevant notre conscience dans cette intention.

Contenu et modalités

Cet atelier vous emmène dans ce voyage, en suivant une spirale en 4 étapes :

  • S’ancrer dans la gratitude et l’émerveillement
  • Honorer notre souffrance pour la terre
  • Porter un nouveau regard
  • Aller de l’avant

Atelier de Travail qui relie en 2021. Cliquez sur l'image pour voir une version haute consommation.

Chaque étape de la spirale est rythmée par une succession de pratiques (selon Joanna Macy), mobilisant autant le corps, le cœur que le mental et ayant comme point commun de nous permettre de nous reconnecter à nous-mêmes et à la nature. Certains moments plus ritualisés, inspirés des pratiques des peuples anciens, nous permettront de nous reconnecter au sacré, dans la joie et la légèreté.

Aucune compétence préalable n'est requise. Il s’adresse autant à des militants écologiques de longue date, qui cherchent un nouveau souffle dans leur action qu’à des personnes qui découvrant l’ampleur de la situation actuelle, sont affectées par celle-ci et peinent à imaginer comment se mettre en action. Il est également ouvert autant à des personnes qui n’ont jamais suivi un tel atelier qu’à ceux qui en ont déjà vécu. Chaque expérience de la spirale permet d’en approfondir la puissance et de découvrir de nouvelles perspectives.

Pour les personnes qui ne sont pas habituées à travailler sur leurs émotions, notamment en collectif ou celles qui souffrent de problèmes psychologiques sérieux ou d’addictions, n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter au préalable.

Organisation

Vous serez en immersion à la Ferme Légère, écolieu dont les habitants tentent de mettre en œuvre un mode vie résilient.

  • Nb de participants : 12 à 16
  • Durée : Plusieurs durées proposées de 2.5, 4 ou 5 jours permettant de vivre, à un niveau plus ou moins profond, la spirale du travail qui relie
  • Lieu : Ferme Légère
  • Hébergement : dortoir 6 personnes dans la maison d'habitation, ou camping sur notre aire dédiée (avec votre tente ou dans une yourte).
  • Repas : préparés par les résidents de la ferme légère (cuisson bois et/ou soleil) et partagés tous ensemble. Aliments bio et végétariens, prioritairement et majoritairement locaux et issus de nos productions.

Dates - Tarif

  • Prochaines dates:

    20 au 22 mai 2022, d'autres dates en juillet et octobre

  • Premier stage en mai (2.5 jours) : 150 € / personne tout compris (repas, hébergement et animation). Attention tarif promotionnel pour ce 1er atelier !
  • Comme pour tous les stages proposés à la ferme légère, l’ensemble de la recette est dédié au projet de la ferme légère, pour permettre à cette initiative de transition de se développer. Les facilitateurs interviennent gracieusement.

Facilitatrice

Habitante de la Ferme Légère, Sylvie Chasselay est ingénieure agricole, formée en intelligence collective et en animation de groupe. Cofondatrice de différents projets de transition et d’écolieux, elle s’est intéressée au travail qui relie depuis 3 ans et a suivi plusieurs ateliers avec Roseaux Dansant et Transalquimia. Elle coordonne pour la Ferme légère les stages du Travail qui relie et pourra être accompagnée de co-facilitatrices-eurs.

Pour le 1er stage (en Mai), une équipe de 2 ou 3 co-facilitatrices·eurs assurera l’animation de cet atelier pour finaliser leur formation. Ielles ont été formé·e·s à l'animation du travail qui relie - partenariat Roseaux Dansants & Transalquimia.